Nos tutelles

CNRS UPS Enseeiht

Rechercher




Accueil > Actualités

Soutenance de thèse de Vanesa RUEDA

par Laurence Laffont - publié le

Vanesa RUEDA soutiendra sa thèse, intitulée Reduction of Nitrogen Oxides in Diesel Exhaust Using Dielectric Barrier Discharges Driven by Current-Mode Power Supplies, le mercredi 11 mai 2022 à 15h.
Cette thèse a été supervisée par Hubert PIQUET du groupe GENESYS et s’est construite en partenariat entre l’INPT et l’Université Javeriana.

La soutenance de thèse aura lieu exclusivement en visioconférence au lien TEAMS suivant.

Jury :
M. Rosendo PENA, Institut National de la Recherche Nucléaire (Mexique), Rapporteur
M. Alejandro GARCES, Université Tecnológica de Pereira (Colombie), Rapporteur
Mme Françoise MASSINES, CNRS-PROMES (France), Examinateur
M. Diego PATINO, Université Javeriana (Colombie),Examinateur
M. Hubert PIQUET Directeur de thèse
M. Rafael DIEZ Directeur de thèse.

Résumé :
Ce travail vise à relever le défi de l’amélioration du traitement des NOx basé sur les décharges de barrière diélectrique (DBD) en mettant en oeuvre une solution avec des alimentations en mode courant au lieu de l’approche traditionnelle en mode tension. Dans un premier temps, une alimentation d’expérimentation capable de délivrer des impulsions de courant carrées à plusieurs degrés de liberté est mise en oeuvre. Le dimensionnement, l’analyse des éléments parasites et la conception de l’alimentation sont entièrement développés. Avec l’alimentation proposée, le fonctionnement électrique du réacteur DBD est contrôlé par les degrés de liberté suivants : amplitude du courant, fréquence et durée des impulsions, ainsi que le nombre d’impulsions de courant injectées dans le DBD et le temps d’inactivité entre les groupes d’impulsions. L’étude paramétrique des conditions électriques et l’acquisition des mesures concernant le gaz est réalisée à l’aide d’un banc de test automatisé, qui standardise les expériences et simplifie l’acquisition des données. Une méthodologie est proposée pour l’analyse des données, y compris le diagnostic électrique de la DBD, l’analyse des gaz et le traitement d’image des photographies de la décharge. Les résultats expérimentaux ont montré un rôle déterminant du temps de repos sous tension nulle pour garantir un traitement uniforme des gaz, une dispersion des streamers sur toute la surface du réacteur et des températures du réacteur acceptables. L’impact des autres paramètres électriques a également été étudié pour optimiser l’efficacité du traitement. Dans un mélange gazeux NO / N2, des efficacités d’élimination allant jusqu’à 99% ont été obtenues. Les effets de l’injection d’O2, du débit total de gaz et de la concentration de NO ont également été analysés.

Ajouter un événement iCal