Nos tutelles

CNRS UPS Enseeiht

Rechercher



Groupes de recherche


Accueil > Actualités

Soutenance de thèse de Jonathan VIVOS

par Isabelle Clarysse - publié le

Jonathan VIVOS soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés :

"Méthode de conception de déphaseurs à métamatériaux par l’utilisation de lignes composites équilibrée et non équilibrée" ;

La soutenance se déroulera jeudi 14 novembre 2019 à 10h, à l’ONERA Toulouse, 2 Avenue Edouard Belin, 31000 Toulouse, salle : Auditorium.

Jury :
M. Bruno SAUVIAC - Professeur - Laboratoire Hubert Curien, Université Jean Monnet - Rapporteur
Mme Hélène ROUSSEL - Professeur - Laboratoire d’Electronique et Electromagnétisme, Université Pierre et Marie Curie - Rapporteur
M. Raphaël GILLARD - Professeur - Institut d’électronique et de télécommunications de Rennes, INSA - Examinateur
M. Ricardo GUTIERREZ - Ingénieur - Thales Aliena Space - Examinateur
M. Jérôme SOKOLOFF - Maître de Conférences- LAboratoire PLAsma et Conversion d’Energie, Université Toulouse 3 - Paul Sabatier - Directeur de thèse
M. Thomas CREPIN - Ingénieur - ONERA Toulouse - Co-directeur de thèse
M. Michel-François FOULON - Ingénieur - Thales Aliena Space- Encadrant
M. Vincent Gobin - Ingénieur - ONERA Toulouse

Encadrant

Résumé :
Pour effectuer une recombinaison sans pertes des signaux dans des structures parallèles telles que les matrices de Butler, il est nécessaire d’utiliser des déphaseurs, structures généralement constituées de deux lignes de transmissions déphasées entre elles. Le contrôle du déphasage dans ces équipements peut être obtenu par l’ajustement de la longueur d’une des lignes, ou par le rajout d’éléments en parallèle tels des lignes couplées ou des stubs. Cependant, ces solutions ne permettent pas de répondre aux nombreuses spécifications du déphaseur dans un contexte industriel. Les métamatériaux, structures composées de plusieurs éléments très petits devant la longueur d’onde, pourraient répondre aux différentes contraintes de par leur grand nombre de degrés de liberté. Il existe des lignes à métamatériaux déjà utilisées dans ce but. Cependant un cas particulier de ligne, la ligne équilibrée, est utilisée lors de la conception des déphaseurs.

L’objectif de cette thèse est alors de concevoir des déphaseurs à métamatériaux en exploitant au maximum leurs degrés de liberté, c’est-à-dire sans se restreindre aux cas des lignes équilibrées. Pour cela, nous avons mis en œuvre une méthode de conception dédiée permettant d’obtenir à partir du cahier des charges d’un déphaseur des solutions aux performances suffisantes à leur intégration dans des systèmes industriels très contraints. Nous avons réalisé à l’aide de la méthode des prototypes de déphaseurs 180° sur une largeur de bande de 20% en bande C [4.95GHz -6.05GHz] afin de valider notre méthode de conception et d’en démontrer l’efficacité.

Mots clefs :
Métamatériau, Déphaseur, Charge utile de satellite, CRLH, Méthode