Supervisory authorities

CNRS UPS Enseeiht

Search




Home > News

Soutenance de thèse de Gabriel VANHULLE

by Isabelle Clarysse - published on

Gabriel VANHULLE

Soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés

« Étude de la cinétique chimique et des propriétés de transport d’un plasma d’arc SF6-C2F4 en déséquilibre thermique.
Application à l’étude des disjoncteurs haute tension »

le jeudi 13 décembre à 14h30, en Salle des Colloques du bâtiment 3R2 du site UPS.

Composition du jury :

M. Vincent RAT - IRCER - Université de Limoges - Rapporteur
M.Dunpin HONG - GREMI - Université d’Orléans - Rapporteur
M. Jean-Pascal CAMBRONNE - LAPLACE - Université de Toulouse - Examinateur
Mme Géraldine FAURE - LPC - Université de Clermont-Ferrand - Examinatrice
M. Yann CRESSAULT - LAPLACE - Université de Toulouse - Directeur de thèse
M. Philippe TEULET - LAPLACE - Université de Toulouse - Co-directeur de thèse

Résumé :
La modélisation d’un disjoncteur haute tension par un modèle MHD nécessite des banques de données de propriétés du plasma afin de simuler le comportement de l’arc électrique. L’hypothèse d’équilibre thermodynamique local est souvent utilisée afin de calculer ces propriétés. Cependant les conditions d’équilibre ne sont pas remplies près des parois ou des électrodes, ou lors du passage par zéro du courant. Les écarts à l’équilibre (thermique notamment) modifient alors considérablement la chimie et les propriétés du plasma. L’étude de ces propriétés dans ces conditions nécessite alors de supposer que le plasma est à deux températures (2T). Le calcul des propriétés du plasma à 2T fait l’objet de cette thèse. La première partie de cette thèse présente le contexte industriel à l’origine de cette étude. Les hypothèses de base qui sous-tendent l’hypothèse 2T sont ensuite rappelées. Dans cette partie une attention spéciale est portée aux températures caractéristiques de peuplement des modes d’énergies internes. Deux jeux d’hypothèses portant sur ces températures sont utilisés dans ces travaux, et le choix de ces hypothèses est discuté. La deuxième partie de ce travail est consacrée au calcul de composition d’un plasma de SF6−C2F4 à 2T. Ce calcul sera fait avec deux méthodes différentes : la première repose sur la loi d’action de masse étendue à 2T, et la seconde sur un calcul collisionnel-radiatif. Des exemples de composition obtenus avec ces deux méthodes sont présentés. Les hypothèses portant sur les températures de peuplement des niveaux d’énergies internes sont discutées au vu de ces résultats. Le troisième chapitre de cet ouvrage aborde le calcul des propriétés thermodynamiques à 2T du plasma. Les formulations théoriques de chacune de ces propriétés sont d’abord rappelées, et les résultats issus de ces expressions sont ensuite présentés et discutés, pour les deux méthodes de calcul de la composition. Le quatrième chapitre est dédié au calcul des coefficients de transports d’un plasma de SF6−C2F4 à 2T. Cette partie s’appuie sur une étude bibliographique des méthodes de calcul déjà existantes et des données indispensables à l’obtention de ces propriétés (intégrales de collision). Pour chaque propriété (viscosité, conductivité électrique et conductivité thermique) les différentes méthodes de calcul recensées dans la littérature sont comparées. Le choix de la technique de calcul la plus appropriée est réalisé par confrontation de résultats à l’ETL. Une attention toute particulière est portée au calcul de la partie réactive de la conductivité thermique, et une formulation adaptée aux besoins de ce travail est proposée. Les résultats issus de ces expressions sont présentés et discutés suivant la même logique quand dans le chapitre précédent.