Nos tutelles

CNRS UPS Enseeiht

Rechercher



Groupes de recherche


Accueil > Actualités

Soutenance de thèse de Bunthern KIM

par Isabelle Clarysse - publié le , mis à jour le

Bunthern KIM soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés :

"Contribution à la conception et la commande optimale d’un système hybride génération d’énergie électrique à base d’énergies renouvelables et de constituants recyclés en vue de l’alimentation d’un village isolé dans un pays en voie de développement"

La soutenance se déroulera mardi 28 mai à 10h, en salle des thèses (C002) de l’ENSEEIHT (2 rue Charles Camichel).

Le jury :
M. Serge PIERFEDERICI, LEMTA - Université de Lorraine, Rapporteur
M. Hamid BEN AHMED, SATIE - Ecole Normale Supérieure Rennes, Rapporteur
Mme Catherine AZZARO-PANTEL, LGC - Université de Toulouse, Examinatrice
M. Seddik BACHA, G2ELab - Grenoble INP, Examinateur
M. Pascal MAUSSION, LAPLACE - Université de Toulouse, Directeur de thèse
Mme Maria PIETRZAK-DAVID, LAPLACE - Université de Toulouse, Co-directrice de thèse

Résumé :
Bien que le gouvernement cambodgien s’efforce d’augmenter sa production d’électricité pour répondre à sa demande en énergie, il reste toujours dépendant de réseau électrique existant ou de l’extension du réseau dont le coût d’investissement initial est élevé. La solution temporelle consiste à employer un système de production d’énergie distribué qui présente un coût de cycle de vie inférieur et introduit une diversité de technologies pour répondre aux applications. Minimiser les impacts environnementaux représente un objectif majeur du développement durable, compte tenu de l’épuisement des ressources et des capacités d’adaptation limitées de l’environnement. Les ressources en énergies renouvelables ont été bien comprises comme les solutions pour alimenter le développement rural et réduire les impacts environnementaux de la production d’énergie. Suivant les progrès technologiques et de la demande croissante des consommateurs, de grande quantité de déchets électriques et électroniques ont entraîné de graves conséquences pour l’environnement. Les stratégies actuelles reposent principalement sur les techniques classiques de collecte et de traitement des déchets.

La thèse proposait une solution de réutilisation des composants électroniques dans un système d’énergie renouvelable hybride isolé pour la solution d’électrification pour la zone rurale. Une configuration choisie pour le système proposé est un système de génération hybride solaire-hydroélectrique, car les ressources solaires et hydrauliques sont abondantes dans les zones rurales du Cambodge. Les composants qui sont réutilisés dans la solution comprennent des blocs d’alimentation d’un PC (PSU) pour la partie solaire, des alimentations sans interruption (UPS) et des machines asynchrone triphasées pour la partie hydraulique. Les batteries automobiles usagées sont utilisées pour le stockage d’énergie.

Ce travail de thèse aborde dans une première partie l’évaluation des impacts environnementaux de la solution de réutilisation proposée. Cette étude repose sur la méthodologie de l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) qui compare les impacts du cycle de vie de la solution proposée à ceux d’une solution conventionnelle. La deuxième partie de ce travail traite des aspects technologiques de la solution de réutilisation, à la fois en théorie et en expérimentation. La première partie de cet aspect concerne la reconversion des blocs d’alimentations usagées. Le bloc d’alimentation, qui contient généralement l’un des quelques types de convertisseurs DC-DC isolés, est réutilisé comme contrôleur de charge, qui est le composant principal du système de générateur photovoltaïque. La dernière partie de cette thèse décrit une nouvelle configuration de générateur basé sur des moteurs asynchrone triphasés. Le générateur monophasé proposé basé sur une machine triphasée est une version modifiée d’une topologie à base de l’onduleur où deux enroulements sont alimentés séparément par sources d’excitation, et l’autre enroulement est connecté à la charge.