Nos tutelles

CNRS UPS Enseeiht

Rechercher




Accueil > Actualités

Le groupe Grephe et Mesostar publient dans l’édition Science Advances de la prestigieuse revue Science une avancée majeure sur la question énergétique

par Laurence Laffont - publié le

PNG - 872.5 ko
Grands rapports d’échelles spatiales en milieux urbains, images de synthèse physiquement réalistes extraites du film "The Teapot in a City under Cumulus Clouds" (https://web.lmd.jussieu.fr/ nvillefranque/pub/galerie/teapot_city_clouds.webm), © CNRS / Sorbonne Univ

Tous les professionnels des systèmes énergétiques l’expriment dans leur cœur d’activité : faire mieux que produire des prédictions qualitatives de comportements thermiques relève du défi quasi-inextricable. Du millimètre d’un joint thermique ou de l’épaisseur d’une vitre à la dizaine de kilomètres de l’extension d’une zone urbaine ; de la minute de la fluctuation du vent ou de l’ensoleillement aux cinquante années de durée de vie d’une installation : lorsqu’un système énergétique implique de tels rapports d’échelles, son analyse, son dimensionnement, son optimisation sont réputés impossibles. On est alors amenés à faire des compromis descriptifs dont seuls les experts mesurent l’impact. Ces difficultés sont au coeur des tentatives actuelles de développement des services climatiques qui, déclinés dans le secteur de l’énergie, doivent faire le lien entre la prévision du changement climatique et les choix politiques d’installation de systèmes anticipant les conditions environnementales futures.

Dans cet article de perspective, nous proposons un nouveau paradigme pour la modélisation des systèmes énergétiques sous un climat changeant : le "teapot in the city". "City", car la démonstration de ce paradigme porte sur la ville qui est un enjeu phare de l’adaptation au changement climatique ; "teapot" en référence au concept du "teapot in the stadium" en synthèse d’image, une communauté qui, pour l’industrie du cinéma et du jeu vidéo, a attaqué et résolu la question de la gestion de grands rapports d’échelles pour la modélisation de la propagation de la lumière dans des scènes virtuelles détaillées à l’infini.

Cette révolution informatique est à l’origine de notre proposition qui
s’enrichit ensuite de deux éléments : d’une part des avancées théoriques
majeures en physique statistique permettant, au delà de la seule lumière,
d’étendre les outils de la synthèse d’image à la propagation de l’énergie au sens large ; d’autre part l’intégration de données issues des simulations
climatiques permettant de tenir compte des fluctuations des conditions
météorologiques à toutes leurs échelles.

PNG - 99.2 ko

Lien vers l’article original : « The “Teapot in a City” : A Paradigm Shift in Urban Climate Modeling » - Science Advances
Lien vers la revue : https://www.science.org/journal/sciadv
Lien vers la communication de l’IMT : https://www.imt-mines-albi.fr/fr/actus/science-advances

PNG - 15.2 ko