Nos tutelles

CNRS UPS Enseeiht

Rechercher



Groupes de recherche


Accueil > Evènements > Prix et Disctinctions

Deux médailles du Cristal

par Agnès Gaunie Picart - publié le , mis à jour le

Dominique Harribey - Médaille du cristal 2016

Depuis son entrée au CNRS, Dominique Harribey a œuvré dans le domaine du génie électrique et notamment celui de la « conversion électromécanique de l’énergie » et a contribué pleinement au rayonnement scientifique dans le domaine de l’électrodynamique par l’étude et la réalisation de plusieurs prototypes inédits.
Les solutions déployées qui ont fait appel à ses capacités d’innovation et sa créativité hors du commun ont toujours apporté les réponses aux nombreux problèmes posés par les chercheurs dans le domaine de la mécatronique. Ses réalisations trouvent des applications dans des domaines très divers comme l’aéronautique, le spatial, le nucléaire, l’environnement, l’énergie, le transport, la biologie et la santé.
Il a de plus, largement contribué à la diffusion des connaissances en réalisant des films pédagogiques diffusés sur les réseaux sociaux, en participant à de nombreux salons et par deux fois au « festival du film de chercheurs ». Il a enfin pris part à deux reprises au World Solar Challenge en Australie avec un véhicule solaire dont il a été un des principaux artisans.
Co-auteur de plus de vingt publications de revues et de congrès ces quatre dernières années et de deux brevets dont un en premier auteur, il travaille actuellement avec les chercheurs de son équipe sur plusieurs projets de prototypage en parallèle comme par exemple un propulseur spatial à effet Hall « optimisé » pour SNECMA , une roue inertielle magnétohydrodynamique pour le CNES, un moteur brushless pour Zodiac Aerospace, un moteur de traction 30000rpm pour Gruau et dans les mois à venir sur une micro-buse plasma dans le cadre d’une ANR et le développement d’un tronçon d’aile d’avion en vue de faire du morphing…
Il est aujourd’hui ingénieur d’étude 1ere classe, référent technique dans son équipe GREM3 et responsable du bureau d’étude et de réalisation du LAPLACE.
Enfin, ses qualités viennent d’être récompensées également puisque l’INP l’a promu en Janvier dernier au grade d’officier dans l’ordre des palmes académiques.

Alain Boulanger - Médaille du cristal 2012

Alain Boulanger a intégré le CNRS en 1973 en tant que technicien après une expérience dans l’industrie automobile. Aujourd’hui, ingénieur d’études au LAPLACE, il coordonne le Service Mécanique et d’Etudes. Grâce à sa capacité d’innovation, il a élaboré plusieurs ensembles expérimentaux instrumentés permettant au LAPLACE de s’inscrire dans le peloton de tête mondial des centres de recherche en ce qui concerne l’étude et les applications des plasmas et des matériaux diélectriques. Il a ainsi participé à la conception et au développement d’enceintes instrumentées de grand volume en environnement haute tension et plasmas, domaine extrêmement spécifique et aux contraintes techniques très fortes. A l’occasion de l’une de ses dernières réalisations il a du mettre au point un dispositif équipé d’un canon à électrons et surmonter les problèmes de radioprotection associés. Il se distingue enfin par son fort engagement dans des activités de transfert technologique et de valorisation avec les partenaires industriels et les organismes publics.